Des lumières dans la nuit

Même si les jours raccourcissent il faut bien s’occuper, et hors de question d’arrêter de faire des photos uniquement parce qu’il fait nuit ! Une solution aussi belle qu’amusante existe pour illuminer les douces soirées d’automne : le light painting. Et si cette technique est à la mode actuellement, elle existe depuis les années 40 ! La preuve en image :

Picasso utilisant la technique du light painting. (Photo by Gjon Mili/The LIFE Picture Collection)

Le light painting consiste à faire des dessins avec une forte source de lumière dans un lieu sombre avec un temps de pose long, c’est-à-dire avec une vitesse d’obturation de 15 ou 30 secondes. Pour réaliser une photo en light painting, il faut régler son appareil avec les ISO au minimum et l’ouverture du diaphragme assez petite. L’idée est d’avoir un fond très sombre voire complétement noir et de l’embellir avec des éléments lumineux. Il peut être utile de placer des marqueurs dans la zone physique de la photo afin que le modèle connaisse les bords du cadrage. Puisque le temps de pose est allongé pour avoir le temps de dessiner, il est nécessaire d’utiliser un trépied pour éviter tout mouvement. Pour éviter les mauvaises surprises, je vous conseille également de faire la mise au point avant le déclenchement de la prise de vue. Pour cela vous pouvez demander à votre modèle de se placer comme pour la photo avec une lampe torche et choisissez la zone de mise au point en manuel. Si vous souhaitez faire apparaitre le modèle en plus des éléments lumineux, il suffit de faire un flash court pendant le temps de pose.

Le light painting demande de l’entrainement, alors sauf si vous faites appel à un pro du dessin, vous allez certainement devoir vous y reprendre à plusieurs fois pour obtenir le résultat escompté. C’est une technique photo qui demande de la patience !

Dans le cadre de mon exercice imposé, j’ai souhaité réaliser une thématique sur le rêve, comme dans les bulles d’une BD. L’étudiante rêvasse à un monde sous-marin et la lumière permet de matérialiser ses pensées.

SS_04

Merci à Léa Lepioufle d’avoir joué les modèles et à Marie Morandi pour ces beaux dessins !

Une réflexion sur “Des lumières dans la nuit

Laisser un commentaire