Les pieds dans l’eau à Biarritz

Ça y est, en septembre je débute ma dernière année à Gobelins – l’école de l’image. Durant ces deux dernières années j’ai, grâce à l’école, pu participer à plusieurs projets extérieurs. Mon premier voyage était une mission qui a duré une semaine. Nous sommes une petite dizaine d’élèves à être partis avec le magazine Basque international à Biarritz. Le but de ce voyage était que chacun d’entre nous réalise une série d’images qui seraient intégrées dans le magazine.

Dès notre arrivée à Biarritz nous avons rencontré Taki Bibelas, le créateur du magazine mais aussi un grand photographe de mode qui nous a expliqué le fonctionnement de ce biannuel. 

Après une bonne nuit de sommeil pour nous remettre de notre périple en bus nous avons décidé d’aller visiter les alentours du camping, situé à 5 minutes de la plage. Appareil argentique au tour du cou, nous avons fait une petite randonnée de repérage sur les sentiers qui longent les bords des falaises. Des paysages sublimes se dressaient devant nous. Les jours qui ont suivi nous avons continué à explorer les environs, de jour comme de nuit.

Un soir nous avions rendez-vous avec Taki Bibelas pour l’assister sur un shooting de la marque Rip Curl qui avait prêté des vêtements. Celui-ci devait être intégré dans le magazine. Voir un photographe aguerri shooter dans ces magnifiques paysages était très captivant.

Source : @photogobelins

Un autre soir nous sommes allés à la rencontre d’un club de surf, sujet incontournable à Biarritz et donc dans le magazine Basque international !

Nous avons rencontré beaucoup de monde et certains étudiants ont fait des portraits des surfeurs mais personnellement j’ai préféré me faufiler dans le local de l’association, avec leur accord bien évidemment. Ce lieu était plutôt photogénique.

Ce soir-là nous avons également rencontré Carolina, une surfeuse qui a décidé de créer sa marque, Captain Couturier, avec des vêtements et chaussures fabriqués à la main uniquement à partir de morceaux de tissus recyclés. Elle a accepté de nous prêter certaines de ses productions pour nos shooting. 

Le lendemain j’ai assisté Lou-Anne OLERON sur son shooting : elle avait trouvé un model originaire de la région pour porter les tenues de Carolina. Malgré le fait que ce shoot se soit fini sous la pluie j’ai passé un très bon moment. Durant ce shooting j’en ai profité pour voler quelques portraits de la superbe Noemy et faire quelques photos avec les chaussures portées. Par la suite, j’ai shooté les espadrilles sur la plage et près d’un petit cabanon abandonné 

Après ces quelques jours très chargés nous avons profité d’une journée plus calme pour aller visiter les ateliers de création des collections Rip Curl grâce à Taki Bibelas et Fabrice Laroche. Il ne nous a pas été possible de prendre des photos à l’intérieur de ces lieux mais malgré ça, cette visite était très intéressante. L’après-midi nous avons même pu participer à un cours de surf !

Au cours de ce voyage, nous nous sommes essayés à la photo dans l’eau mais ce fut peu concluant. Nous avons été secoués par beaucoup de grosses vagues mais j’en garde de très bons souvenirs.

Lors de mon retour (et après quelques jours de repos bien mérités), j’ai édité mes photos et développé mes négatifs. Nous devions envoyer une large sélection de photos à Taki pour son magazine alors j’ai décidé de lui envoyer plusieurs petites séries. Quelques jours plus tard, il nous a fait part de ses choix et par la suite il nous a envoyé un exemplaire du magazine. Le voici :

Merci à Fabrice Laroche et Taki Bibelas pour cette superbe expérience et pour cette 1ère publication ! Merci aussi à Lou-Anne ma super coéquipière de randonnées de l’extrême 😉

Retour vers le sommaire

3 réflexions sur “Les pieds dans l’eau à Biarritz

Laisser un commentaire