A la manière de … Robert Doisneau

« Les images malhabiles témoignent d’une belle fluidité de l’âme et d’une impatience à faire partager les émotions. »

Robert Doisneau (1912-1944), grand photographe humaniste français de l’après-guerre, fut connu pour ses photos de scènes de vie dans les rues de Paris et sa banlieue.

Je voulais parler de ce photographe en ce début d’année scolaire car c’est un artiste que j’ai découvert il y a maintenant quatre ans, lorsque je suis entrée dans le monde de la photo.  Lors de mon entretien d’admission au lycée Étienne-Jules Marey, l’un des examinateurs m’a dit que l’une de mes photos ressemblait fort au travail de Doisneau. Curieuse je suis allée voir ses œuvres et j’ai beaucoup apprécié son travail car il arrivait à saisir des moments de vie anodins tout en les rendant magiques et sublimes.

L’une de ses photos les plus connues est « Le baiser de l’hôtel de ville », photo qui a été très controversée ! Longtemps on a pensé que ce cliché  avait été pris sur le vif mais en réalité c’est une photo posée que Doisneau avait réalisé pour le magasine Life.

La photo que j’ai réalisé s’en inspire donc malgré moi, puisque je ne connaissais pas ce photographe en la prenant.

En repensant à cette photo j’ai eu l’idée de faire d’autre photos « à la manière de ». J’ai donc décidé de vous montrer cette photo pour commencer une série hommage aux grands artistes photographiques.

Laisser un commentaire